Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

2ème Open d’Eure et Loir

  Open A

  Open B


 

 

 

Samedi, c’est Guylaine qui emmène avec elle Alice et moi-même. Je joue le tournoi A pendant que Guylaine et Alice jouent le tournoi B.

Ronde 1 : Je perds contre le champion de France de sa catégorie (Je ne donne pas son âge, c’est moins vexant.) sur une Scandinave où je ne trouve pas les bons coups, tout simplement.
Ronde 2 : Je l’emporte contre un jeune Chartrain, ce qui fait toujours du bien au moral. Ca n’a pas été sans mal car je gâche complètement un avantage progressivement construit notamment grâce à la paire de Fous. Mais sur une Finale égale, mon adversaire fera une imprécision et décidera d’échanger les Tours. La Finale de pions est gagnante et je la prends.
Ronde 3 : J’affronte le sympathique Patrick Mizen qui ouvre par 1. Cc3. J’oscille entre mieux et égal. Je refuse la proposition de Nulle (à raison) mais perd mon sens du danger : je reprends un pion de la Dame au lieu de la Tour et mon Roi se retrouve dans un réseau de Mat. Là, je m’en veux un peu.

Guylaine finit la première journée avec 1,5/3 et Alice avec 1/3, une victoire d’entrée contre un adulte, ce qui fait toujours plaisir. Le coup de tonnerre du Tournoi, c’est la défaite du Maître International à la ronde 1.

Dimanche, c’est moi qui conduit. Nous n’aurons droit à l’orage qu’à l’arrivée à Châteaudun.

Ronde 4 : Je me décide à jouer l’ouverture orang-outan et dans une position égale, mon adversaire gaffe : il pousse b5 en oubliant que son Cavalier en c6 n’est plus protégé. Je ramasse la pièce et, sans perspective de contre-jeu, il abandonne. Analyse sympathique et instructive par la suite.
Ronde 5 : Mon adversaire me joue lui aussi 1.Cc3. Au moins, là, je suis à peu près sûr de mes premiers coups. Mais dès que je dois trouver les coups tout seul, je manque de vigilance et rate un Fb5+ qui va me déroquer et rendre ma position trop difficile à jouer. Je m’accroche avec deux pions de moins dans une finale de Dame + Fous de couleur opposée. Les Blancs doivent être précis pour trouver la faille. Les Blancs sont précis.

Bilan : Un résultat d’ensemble (2/5) pas terrible en terme de résultats de mon côté. Le vrai raté, c’est la ronde 3. Mais j’ai des pistes de travail et je continue ma petite histoire de joueur d’échecs. Nous n’avons pas pu rester jusqu’à la fin du Tournoi : il y a école demain et Guylaine et Alice, qui jouaient à une cadence plus rapide, avaient déjà beaucoup attendu la veille et aujourd’hui. Bravo à Nathan Février qui remporte le Tournoi en annulant à la dernière ronde face à Victor Stephan.

Alice finit à 1/5 mais avec des parties disputées dont la ronde 4 face à Guylaine. Enfin, félicitations à Guylaine qui finit son tournoi avec 3 points sur 5.

Lire la suite

Les commentaires sont désactivés.