Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Tournoi Rapide du C’Chartres


Le cadre pour jouer était très agréable. L’arbitrage fut parfait : Sébastien était épaulé par Maude et Anne-Sophie qui passent leur diplôme d’arbitre. Aucun souci d’organisation et ambiance générale très fair-play : c’est un bonheur de jouer dans ces conditions.

Ronde 1 : J’affronte un membre du club de Chartres. Je me trouve pas très réveillé et la partie reste équilibrée. Je suis un peu mieux en finale et j’arrive à convertir l’avantage.

Ronde 2 : J’ai les Noirs contre un adversaire mieux classé. J’essaie de faire abstraction mais, bien que concentré, je ne vois pas que je donne un pion central ! Je cherche par la suite à créer un déséquilibre mais les Blancs sont solides, précis et ouvrent les hostilités au bon moment. J’abandonne quand la position est sans espoir.

Ronde 3 : Je joue contre une joueuse de Chartres qui a un classement estimé. Je n’étais pas rassuré quand j’ai vu qu’elle me jouait une défense Pirc. J’ai essayé de jouer logiquement et il s’avère que c’était le bon choix.
1. e4 d6 2. d4 g6 3. Cf3 Fg7 4. Cc3 c5 ?! 5. dxc5 dxc5 6. Dxd8+ Rxd8 7. Fe3 b6 ?! 8. O-O-O+ Re8 ? 9. Cd5 Rd8 10. Cxb6+ L’avantage était trop grand pour les Blancs.

Pique-nique au pied de la Cathédrale. Héloïse et Alice jouent aux fantômes dans les sous-sols du Cloître et nous voilà repartis.

Ronde 4 : Je joue contre un joueur de Rouen qui ouvre par 1.d4. Je ne trouve pas de plan correct et finis par perdre un pion. Les Blancs jouent mieux et l’emportent.

Ronde 5 : J’affronte un Vétéran qui me sort une défense Alékhine. J’ai une réponse mais je m’emmêle un peu. La position s’égalise avec un échange de Dames précoce. Mais voilà que mon adversaire joue un grand roque côté aile Roi ?! Il a probablement oublié que son Roi avait déjà bougé. Après intervention des arbitres, il doit rejouer mais est forcément un peu décontenancé. Je parviens à mieux placer mes pièces et les Noirs finiront avec un Roi maté.

Ronde 6 : J’ai les Noirs contre une joueuse d’Asnières. La partie commence par du placement de pièces et nous entrons d’un seul coup dans une séquence tactique avec une multitude de coups intermédiaires. En zeitnot réciproque voici une finale de Tours. Les Blancs poussent leur pion passé. Je peux le prendre à un moment mais ne le fais pas à cause d’un fantôme (= Pas Héloïse ni Alice, j’ai peur d’une ressource adverse inexistante). Du coup, le pion passe et c’est fini pour moi. Sans doute la partie la plus frustrante de la journée.

Ronde 7 : J’ai les Blancs et obtiens rapidement cette position. J’ai failli faire un roque automatiquement avant de me raviser et de trouver le bon coup qui provoque l’abandon immédiat de mon adversaire.


Les Blancs jouent et gagnent  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bilan : 4/7 C’est correct au niveau comptable. Rondes 2 et 6 : J’ai encore un vrai souci sur l’attention et/ou l’attitude. C’est frustrant ces barrières mentales qui te font jouer un coup très loin de ton niveau standard. C’est toujours un bonheur de venir à plusieurs dans un tournoi même si les 7 défaites d’Alice ne font pas plaisir. Elle a sans doute laissé passer des occasions. J’ai pu voir sa dernière partie : les échecs sont un jeu
d’observation. Bravo et merci à Héloïse et Florentin pour leur bonne humeur et leurs résultats. Un point pour Héloïse mais c’est sa toute première compétition. 4 points pour Florentin. Enfin, félicitations à William, un expatrié du club, qui a fait un très bon tournoi et est reparti avec le 1er prix pour les classés < 1400 Elo.

 David

 

Lire la suite

Les commentaires sont désactivés.